Techniques Jet Fluide et Usinage

Partager

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Visiter

Découpe par jet d’eau en Meuse et en Haute-Marne : Pionnier en France de cette technologie, TJFU met aujourd’hui ses installations au service des industriels et des artisans.

Découpe par jet d’eau en Meuse et en Haute-Marne : Pionnier en France de cette technologie, TJFU met aujourd’hui ses installations au service des industriels et des artisans.

Découpe par jet d’eau : TJFU met à la disposition des industriels et des artisans de Meuse et de Haute-Marne (et à tous les autres également…) son expertise et ses installations.

Pionnier en France (depuis le début des années 80) de la technologie de découpe par jet d’eau, TJFU vous offre le choix entre plusieurs techniques :

La technologie jet d’eau, outre la découpe, permet également le perçage et le micro-perçage, notamment dans des matériaux très durs tel que le verre, le cristal, le silicium…

Votre métier peut peut-être bénéficier et profiter de nos compétences :

Les techniques jet d’eau (découpe, perçage, fonctionnalisation,…) vous apportent précision et efficacité dans la réalisation de vos pièces :

 
  • Précision : Possibilité de travailler les matériaux avec une tolérance inférieure à 0,1 mm.
  • Efficacité : Capacité à exploiter vos propres modèles numériques afin de diminuer les temps de traitement et optimiser le respect de vos exigences (→ Conception numérique).
  • Qualité : Utilisation de nos outils d’analyse microscopique pour vous assurer de  la qualité des résultats obtenus (→ Contrôle numérique non destructif).

Historique et technologies


La découpe au jet d’eau (DJE) regroupe sous un même vocable deux technologies différentes.
La découpe à l’eau pure (DEP), la première à avoir vu le jour dans les années 1960, utilise l’effet tranchant d’un jet d’eau propulsé à très haute pression (300 MPa, soit 3 000 bar, voire plus) au travers d’un orifice très fin (typiquement 0,05 à 0,30 mm de diamètre) pour trancher, comme le ferait un cutter, les matériaux souples ou tendres (caoutchouc, moquette, plastiques divers, balsa, etc.)

Cette première application a rapidement trouvé ses limites (épaisseurs limitées, inefficace sur certains matériaux trop durs). Dans les années 1980, la technique à l’eau chargée ou découpe jet d’eau abrasive (DJEA) a été imaginée pour dépasser les limites de la DEP. Cette technique permet au jet, grâce à l’adjonction d’abrasif, de couper des matériaux impossibles à travailler avec la DEP.

Source : JÉRÔME SAURET / Forum des Technologies / Juin 2015